Ce site Internet utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies sur votre appareil tel que mentionné dans nos Informations sur les cookies.
+39 0125 366320

Le Jour

  • Bar
  • Living area

A toute saison de l’année, le jour à l’Hôtel de Gletscher est plein de vie.

L’extrême proximité des sommets, fait en sorte que l’on est mené à redécouvrir à quel point il est opportun de changer ses propres habitudes, afin de pouvoir atteindre une destination.

Il s’agit de ce que les propriétaires de l’Hôtel de Gletscher définissent comme « un petit sacrifice » pour découvrir les hauteurs non seulement du lieu.

Grâce à l’extrême proximité des pistes de ski pendant l’automne, l’hiver et jusqu’au début du mois de mai, le jour offre une grande variété de propositions.
Mais ce n’est pas seulement le ski et les autres sports d’hiver que l’on peut pratiquer tout près de l’hôtel à en faire des journées à l’Hôtel de Gletscher des moments de découverte et de partage.

C’est plutôt la silencieuse recherche des propriétaires d’être constamment à côté des hôtes sans être envahissants. C’est grâce à l’engagement incessant que l’harmonie peut imprégner le séjour à tout moment, même s’il y avait quelque imprévu à résoudre.

« Monter veut dire alimenter son âme - affirme la propriétaire Francesca Perego, milanaise et maître de ski, laquelle depuis toujours amoureuse de ces lieux a décidé de construire l’hôtel et de se transférer là. « C’est comme se remplir et se recharger à chaque moment. Cela même grâce aux bruits par lesquels on est entourés: celui des ruisseaux, des oiseaux, des marmottes. Bruissements, vent, craquement de la neige, qui confèrent une sensation de plénitude intérieur. Ici l’on se sent en paix avec le monde ».

A l’Hôtel de Gletscher le temps qui passe de la vie des hôtes se mêle à celui des propriétaires et du personnel de service en une correspondance constante entre besoin et écoute, entre nécessité et réponse.

C’est la passion pour la montagne qui se reflète sur les hôtes.

En n’excluant rien du tout. Là où familier signifie vaste. C’est-à-dire ouvert, dans tous les sens.

Fermer